30e Lettres d'Automne

Du 10 au 29 novembre 2020

Une Cité de Babel à la croisée des langues

Parvis du théâtre Olympe de Gouges
Du 12 au 29 novembre 2020
Pour fêter les 30 ans des Lettres d’automne, une cité de Babel « à la croisée des langues » a pris forme sur le parvis du théâtre Olympe de Gouges. 
Plusieurs artistes complices du festival – Benoît Prunier de la Cie Le Théâtrophone, l’ArtCollectif de l’Espace Bourdelle Sculpture mené par Alixe André-Acquier, et la graphiste Ingrid Larroque – l’ont imaginée et construite, avec une dizaine de bénévoles, en s’inspirant d’une image de l’illustratrice Carole Chaix.
Cette installation est intitulée « Le temps prévu à l’origine ».
Le festival ne pourra pas avoir lieu, mais nous avions tout de même envie d’offrir cette installation aux montalbanais ! Trace symbolique de ces Lettres d’automne qui resteront silencieuses et en suspens.
Reportage photo signé Patricia Huchot-Boissier.

Les coulisses

Les 8 et 9 novembre, la photographe Patricia Huchot-Boissier a suivi les deux jours de montage. De son côté, Philippe Colin s’est posté au 1er étage du théâtre Olympe de Gouges pour nous offrir un point de vue différent sous forme de Time Laps.

Inspiration

Carole Chaix

Parce qu’on a de grandes choses à se dire, à fêter, à se souvenir, à inventer, réinventer, à imaginer… Puisque nos branches se croisent, se coupent, se questionnent et dessinent une forêt d’humains. Réunion de familles !
L’illustratrice Carole Chaix, qui devait participer au festival, a dessiné cette cité de Babel dans son album L’autre (éditions du Pourquoi Pas). Elle a également créé une grande fresque à colorier pour Lettres d’automne, qui sera dévoilée quand le contexte le permettra.

Suivez toute l’actualité du festival

Mini_Facebook02 Mini_Twitter02 Mini_Instagram02

Les partenaires du festival