Cécile Gambini

Auteur-illustratrice

Crédit Photographique :
confluences

Après plusieurs années à Paris, Cécile Gambini a installé son atelier à Clermont-Ferrand. Après l’école des Beaux-Arts d’Aix-en-Provence et les Arts Décoratifs de Strasbourg, section illustration, elle publie dès 1997 ses premiers livres aux éditions Grandir. Aujourd’hui, elle partage son temps entre l’écriture et l’illustration d’albums jeunesse, l’animation d’ateliers-rencontres pour les enfants, et la création de livres-objets en exemplaire unique et faits main (éditions Pavupapri, depuis 1995). Ses illustrations ont été sélectionnées à plusieurs Salons du livre et concours : Foire de Bologne (1997, 1998, 2000), Salon de Montreuil (Figures futures, 1998), Salon de l’illustration jeunesse de Barreiro, Portugal (2003). En résidence au Maroc (2006-2007), à Oujda, elle a travaillé avec les enfants sur la réalisation d’un « carnet de souk». Auteur-illustratrice invitée de la résidence de Troyes en 2005, elle a présenté une exposition en volume sur son travail, sous forme d’îles pour visiter l’univers de ses albums. Elle dessine parfois hors des livres sur de grands tableaux peuplés d’animaux habillés et tatoués au regard humain. Elle a illustré des timbres pour la Poste sur le thème du « goût », ainsi ses images peuvent voyager sur vos lettres !

Le style de Cécile Gambini joue des découpages et des collages, s’agrémente de tissus cousus comme des pétales, de détails tendres et sensibles, pour créer un monde chatoyant, tout en couleurs. Ses textes sont toujours teintés d’un humour salvateur qui célèbre la joie de vivre. Elle aime autant la cuisine que la poésie.

Cécile Gambini est la lauréate 2019 de la résidence d’écriture « Une histoire naturelle » organisée par Confluences, et la Ville de Montauban (Muséum et Mémo) avec le soutien de la DRAC Occitanie.

 

Bibliographie

Bibliographie (Extrait)

Au secours mémé, Le Tripode, 2016
Six saucisses à roulettes, Mickaël Escoffier, L’atelier du poisson soluble, 2014
Tine : Ou les idées noires au placard, Éditions Thierry Magnier, 2014
Bagbada, Seuil jeunesse, 2007 puis À pas de loup, 2014
Les deux cailloux, Françoise Diep,Didier Jeunesse, 2014
Bizarbres mais vrais ! Bernadette Pourquié, Coédition Plume de Carotte, 2013
Du côté de chez moi, Christine Dodos-Ungerer, Actes sud junior, 2013
Mes premières berceuses, Laurent Pradeau, Seuil Jeunesse, 2013
Olaf, le géant mélomane, Annelise Heurtier, Benjamins média, 2012
L’âne blanc, Henri Dès, Les Editions des Braques, 2012
L’enfant et les sortilèges, Maurice Ravel, Gallimard Jeunesse, 2011
Le petit chaperon rouge, Nathan, 2011
Nook sur la banquise, Chloé Gabrielli, Nathan, 2011
L’enfant du bananier, Isabelle Sauer, Didier Jeunesse, 2011
Chez Mémé avec Cécile Gambini, La maison est en carton, Grandimage, 2011
Le grand voyage de Monsieur Merlu, Seuil jeunesse, 2009
Rockycat, L’Atelier du Poisson soluble, 2009
Bob Robinson, Seuil jeunesse, 2005
Margherita, Albin Michel, 2002
Cœur d’Alice, texte Stéphane Servant. Rue du Monde, 2007
L’enfant et les sortilèges, une fantaisie lyrique de Maurice Ravel, d’après un livre de Colette. Gallimard, 2007
Le français est un poème qui voyage, anthologie de poésie francophone, Jean-Marie Henry. Rue du monde, 2006
Les trois poissons, texte Bernard Chèze, Seuil jeunesse, 2006
Mon carnet vietnamien, Marie Sellier,Nathan, 2005
Le petit Chaperon rouge, Nathan, 2005
Du ski dans la purée, texte Latifa Margio, L’Atelier du Poisson soluble, 2005
Comptine, texte Jean Tardieu, Rue du Monde, 2004
Grippé, texte Titus, Gauthier Languereau, 2004

 

Actualités

 

Dernière parution : Au secours mémé, Le Tripode, 2016

Présentation de l’éditeur : Cécile Gambini a une vie fantastique. Elle connaît le quotidien d’une femme vraiment moderne, et accumule les déboires avec autant d’aisance que d’autres les séries télé. Ses histoires d’amour relèvent de la science-fiction. Sa tribu ridiculise la famille Adams. Sa spiritualité est une synthèse inespérée entre Sophie Calle et les Shadocks. Quant à son art du bricolage et de la cuisine, il dépasse tout ce que pourront jamais vous révéler Elle, Marie-Claire et Le Chasseur français.

Nous savons tout cela car cette femme de notre temps a aussi une drôle de manie. À chaque catastrophe qui lui tombe dessus, elle fait un petit livre à la main. Un mélange de textes et d’images qui font le point sur les péripéties de sa vie, histoire d’en rire un peu. Depuis presque 30 ans, elle a ainsi manufacturé plus de 250 ouvrages qu’elle a rassemblés sous le nom générique de Pavupapri.

Voici, pour la première fois, l’un de ces recueils mis à la disposition du grand public. Au Secours mémé, ou le récit d’un été 2015 qui dégénère en beauté.

Événéments à venir

A participé à :

  • Les rendez-vous de Confluences