Résidence d'écriture

3e édition

Appel à projet 2019-2020 :
« Tisser la mémoire, une histoire sans fin »

UNE RÉSIDENCE D’ÉCRITURE À MONTAUBAN
Depuis 2017, la Direction du développement culturel et du patrimoine de Montauban, la Médiathèque Mémo et l’association Confluences proposent, conjointement avec la DRAC Occitanie, une résidence d’écriture à Montauban. Cette résidence de création et de médiation a pour objectifs de soutenir la création littéraire, d’inviter un auteur à porter un regard singulier sur un territoire et ses habitants ainsi que sur les structures culturelles qui le composent, mais aussi de permettre à un public varié de rencontrer un artiste, de découvrir une pratique littéraire et artistique ainsi qu’une démarche de création.
Autour d’une thématique singulière, chaque édition met en lumière un établissement culturel de la ville :
> le centre du patrimoine en 2017-18 , résidence Montauban par monts et par mots avec Mouloud Akkouche
> le musée d’histoire naturelle en 2018-19, résidence Une histoire naturelle avec Cécile Gambini

Le lauréat 2020, après délibération du jury réuni le 6 novembre 2019, est Antonin Crenn, auteur basé à Paris. Il séjourne à Montauban entre mars et juillet.

L’ÉDITION 2019-2020
Cette troisième édition de la résidence d’écriture s’inscrit dans le cadre de la saison culturelle 2020 « Quelle(s) culture(s) au XXIe siècle ? Entre mémoire et innovation. Transmettre » portée par la Direction du développement culturel et du patrimoine de Montauban.
Résidence organisée par l’association Confluences et la Ville de Montauban (Direction du Développement Culturel et du Patrimoine : Pôle Mémoire et Médiathèque Mémo), conjointement avec la DRAC Occitanie, et avec le soutien du Contrat de ville de Montauban.

Autour du thème « Tisser la mémoire : une histoire sans fin », Antonin Crenn propose un projet de création personnelle et collective en s’immergeant dans l’environnement de son lieu de résidence et en particulier dans l’univers distinct du Pôle Mémoire (particularités et évolutions de ses missions, variété des fonds et collections conservés, spécificité du vocabulaire professionnel usité…). Il s’engage également dans une démarche expérimentale d’éducation artistique et culturelle, donnant à voir et à comprendre la recherche artistique qui l’anime ainsi que les processus de création qu’il met en œuvre.

LE PROGRAMME TOUT PUBLIC

Antonin Crenn

Antonin Crenn a étudié le graphisme et la typographie à l’école Estienne. Son travail de fin d’études, intitulé Mémoire de la rue Vilin (en référence à Georges Perec) portait sur les inscriptions mémorielles dans l’espace urbain et sur la façon dont des indices écrits, involontairement, témoignent de l’histoire des lieux.
À partir de 2015, il publie ses premiers textes courts dans des revues (Papier Machine, la Femelle du requin, la Piscine, le Cafard hérétique) et ses premiers livres, où il est question d’herbes folles (Passerage des décombres) et de souvenirs d’enfance (Les bandits).
Ses deux premiers romans sont des récits d’apprentissage où l’idée de « géographie intime » est très présente. Les sentiments purs de l’enfance et de l’adolescence se construisent en écho avec les paysages parcourus par ses personnages. En 2019, il est en résidence à Luçon (Vendée) et y anime des ateliers d’écriture : les participants contribuent à la constitution d’une carte du territoire, en écrivant des histoires à partir de lieux qu’ils ont choisis. Son journal de résidence est publié en septembre 2019 sous le titre Je connaîtrai Luçon, en dialogue avec un texte inédit de François Bon : Venelles du temps, inspiré de ses souvenirs d’enfance liés à la région de Luçon.

Lire sa bilbliographie
Accéder au blog de l’auteur

 

Le Pôle mémoire de Montauban au cœur du projet de résidence

A travers les fonds et collections de ses trois entités patrimoniales, le Pôle Mémoire donne accès à la moire de la ville:

  • les Archives municipales conservent plus de 2 kilomètres de documents sur Montauban de la Révolution à nos jours (dossiers d’urbanisme, plan, procès-verbaux du conseil municipal, délibérations, listes électorales…)
  • la Mémo-Patrimoine, avec plus de 90000 documents, témoignage du riche patrimoine érit et graphique du département (manuscrit du XIIIe siècle, partitions de musique, plaques de verres, livres d’artistes…);
  • le Musée de la Résistance et du Combattant perpétue le devoir de mémoire notamment grâce à son exposition permanante présentant la ville de Montauban pedant la Seconde Guerre mondiale.

Le Pôle Moire se compose d’une quatrième entité, la Documentation, située dans les locaux de la maisir. Cette entité répond aux différents services municipaux en mettant à leur disposition des indformations sous forme de revis de presse ou de dossiers documentaires.
Collectionneur de mémoire, les entités patrimoniales du Pôle ont également vocation à les transmettre en les communiquant au public et en les valorisant au travers d’actions de natures diverses.

Accéder au site du Pôle Mémoire
Accéder au site des archives municipales
Accéder au site de la Mémo Patrimoine
Accéder au site du Musée de la Résistance et du Combattant

« Nous avons tellement besoin d’histoires, de croire en nos histoires,
qui sont plus vraies que la réalité »

Anne-Marie Garat