Michel Piquemal

Auteur

Crédit Photographique :
DR

Il a été instituteur dans une école primaire, après avoir fait des études de lettres modernes mais n’a pas toujours été enseignant. « J’ai moi aussi été élève : « bavard remuant » disent mes carnets de notes à l’école primaire.. « rêveur ou chahuteur » disent mes bulletins du lycée. Ca commençait plutôt mal ! A l’âge de 7 ans je suis tombé dans un bouillon de ces vermicelles noirs qu’on appelle des livres. J’ai attrapé la « lecturite », la maladie du lecteur qui bouquine à toute heure, et au bout de dix mille pages j’étais presque devenu sage. »

A « force de lire et faire lire » à ses élèves, il finit par écrire à son tour et dit-il « derrière chaque livre que j’écris, il y a un livre que j’ai aimé enfant ».

Son premier roman « Samani, l’Indien solitaire », publié en 1988, a pour décor la vie d’un petit Indien. Ce n’est pas par hasard. En effet Michel Piquemal se passionne depuis des années pour les civilisations indiennes. Tout petit déjà, il jouait au Peau-Rouge dans les bois de pins, se fabriquant son arc et ses flèches caché dans un abri de branchages.

Devenu grand il a troqué son arc contre un porte-plume mais n’en continue pas moins à se passionner pour les Indiens, leur mode de vie, leurs coutumes et leur sagesse.

Il écrit en moyenne six livres par an. Aujourd’hui, il est l’auteur de plus de 140 ouvrages pour la jeunesse.

Il a essayé tous les genres : les histoires policières, le théâtre, l’heroic fantasy… Aucun sujet n’est tabou : le divorce, l’enfance maltraitée, la publicité ou le handicap. Les exclus, les différents, les marginaux, Michel Piquemal se sent en fraternité avec les damnés de la terre. « Je ressens le devoir de dénoncer ce que j’ai vu… avec les maigres moyens qui sont à ma disposition, ordonnant mes rangées de vermicelles noirs en lignes de combat sur la page » mais il dit qu’ « écrire pour la jeunesse, c’est écrire pour la vie, pour l’optimisme ».

Il aime aussi mettre de l’humour dans ses histoires et jouer avec les mots : « il faut que ça swingue ».

En plus de son métier d’écrivain il collabore aux revues pour enfants (Toupie, Toboggan, Coulicou, Je Lis Déjà), écrit des paroles de chansons et dirige des collections chez Albin Michel. « Il ne manque plus que je livre des pizzas !  » conclut-il avec humour.

Bibliographie

Extrait
Mon poémier, avec Magali Bardos, éd Tourbillon, 2015
L’affreux géant Wendigo, série Petits Cheyennes, Hatier Jeunesse, février 2015
Et si demain…, éd Le Muscadier, Place du marché, 2015
Heureux sans dieu ni religion, Hugo Document, 2014
Petites et grandes questions philo de Piccolo, Albin Michel Jeunesse, 2014
La neige vive, album illustré par Nathalie Novi, Didier Jeunesse, octobre 2010
Mes premiers poètes, Milan Jeunesse, 2010, à partir de 10 ans
La poule qui pond des patates, Milan Jeunesse, à partir de 6 ans
Le conteur philosophie, Albin Michel Jeunesse, 2010, documentaire à partir de 11 ans
Piccolophilo : Parle moi petit chat, Albin Michel, 2010
Piccolophilo : C’est quoi la mort, Albin Michel, 2010
La vache qui tombe du ciel (et autres faits divers), Albin Michel, 2010, album 7-12 ans
De la terre au soleil, Didier Jeunesse, 2009
Les lapins et la forêt en flammes, Hatier,2009
La pierre des deux mondes, Tertium, 2009
Les philo-fables pour vivre ensemble, Albin Michel, 2009
Les deux soldats, Rue du Monde, 2008, album 7-10ans
Oiseau en danger, Revue D’lire, Bayard Presse, mars 2007
Le grand livre de tous les méchants,Milan Jeunesse, 2007
Fables mythologiques : Amours, ruses et jalousies, Albin Michel Jeunesse, 2006
Made in Guadany, Ed. de la Mauvaise Graine, 2005
Le manège de Petit Pierre, Albin Michel Jeunesse, 2005
Le Prophète du libéralisme, Mille et une nuits, 2005
Mon miel, ma douceur, Didier Jeunesse, 2004
Tokala l’Indien-cheval, Albin Michel Jeunesse, 2004, album à partir de 8 ans
Le Dico des indiens, De la Martinière jeunesse, 2003
Tornade. Le pays des loups, Albin Michel Jeunesse, 2003
Moi, Sitting Bull, Milan Jeunesse, 2002, album à partir de 10 ans
Le pionner du nouveau monde, Milan Jeunesse, 1999, roman à partir de 10 ans

Informations complémentaires

Invité Lettres d’automne 2010