Sylvie Germain

Auteur

Crédit Photographique :
Sylvie Germain © Guy Roumagnac

Sylvie Germain est née en 1954 à Châteauroux. Elle suit des études de philosophie, auprès d’un professeur qu’elle admire, Emmanuel Lévinas. Elle commence à cette époque à écrire des contes et des nouvelles. Elle part ensuite en voyage dans les pays de l’Est et découvre la Tchécoslovaquie, pays dont elle tombe amoureuse.
Dès 1983, elle publie Le Livre des Nuits suivi de Nuit d’Ambre, une saga familiale de près de 800 pages, qui reçoit six prix littéraires. À la suite de ce succès, elle part vivre à Prague où elle enseigne la philosophie et le français. Les années pragoises sont l’occasion de l’écriture puis de la publication en 1989 de Jours de colère.
En 1993, Sylvie Germain retourne en France.

Son œuvre forte et singulière se compose à ce jour d’une trentaine de livres marqués par l’aspiration à un au-delà du réel et par une quête du sens métaphysique des souffrances humaines. Il y est question de la misère et du mal qui habitent l’univers mais, chaque fois, une illumination donne sens aux malheurs et aux humiliations. Transfigurations et mythologie nouvelle mettent souvent l’histoire à contribution. Le thème de l’effacement, de la disparition progressive des êtres, des choses et de la mémoire revient dans plusieurs de ses récits, notamment dans son roman, Hors Champ.

Depuis près de trente ans, Sylvie Germain construit une œuvre singulière, couronnée de nombreux prix littéraires : Femina pour Jours de colère, Grand prix Jean Giono pour Tobie des marais, Goncourt des lycéens pour Magnus, Grand prix SGDL pour l’ensemble de son œuvre.

Elle a été élue le 25 mai 2013 à l’Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique.

Bibliographie

(Extrait)

  • À la table des hommes, Albin Michel, janvier 2016
  • Petites scènes capitales, Albin Michel, 2013
  • Rendez-vous nomades, Albin Michel, 2012
  • Le monde sans vous, Albin Michel, 2011
  • Chemin de croix, Bayard Centurion, 2011
  • Quatre actes de présence, Desclée de Brouwer, 2011
  • Patinir, Paysage avec Saint Christophe, Éditions Invenit, 2010
  • Hors Champ, éditions Albin Michel, août 2009
  • L’inaperçu, éditions Albin Michel, 2008
  • Magnus, éditions Albin Michel, 2005 – Prix Goncourt des lycéens 2005
  • Ateliers de lumière, éditions Desclée de Brouwer, 2004
  • Les Personnages, éditions Gallimard, 2004
  • Songes du temps, éditions Desclée de Brouwer, 2003
  • Couleurs de l’invisible (calligraphies de Rachid Koraïchi), éditions Al Manar, 2002
  • Chanson des mal-aimants, éditions Gallimard, 2002
  • Le vent ne peut être mis en cage, éditions Alice, 2002
  • Célébration de la paternité, éditions Albin Michel, 2001
  • Grande Nuit de Toussaint, éditions Le temps qu’il fait, 2000
  • Mourir un peu, éditions Desclée de Brouwer, 2000
  • Cracovie à vol d’oiseaux, éditions du Rocher, 2000
  • Etty Hillesum, éditions Pygmalion,1999
  • L’Encre du poulpe, éditions Gallimard Jeunesse, 1999
  • Bohuslav Reynek à Petrkov (photos de T. Kluba), éditions Christian Pirot, 1998
  • Tobie des marais, éditions Gallimard, 1998 – Grand Prix Jean-Giono
  • Céphalophores, éditions Gallimard, 1997
  • Les Échos du silence, éditions Desclée de Brouwer,1996 – Prix de littérature religieuse
  • Éclats de sel, éditions Gallimard, 1996
  • Immensités, éditions Gallimard, 1993 – Prix Louis-Guilloux et Prix de la Ville de Nantes
  • Vermeer – Patience et Songe de lumière, éditions Flohic, 1993
  • L’Enfant Méduse, éditions Gallimard, 1992
  • La Pleurante des rues de Prague, éditions Gallimard, 1991
  • Jours de colère, éditions Gallimard, 1989 – prix Femina 1989
  • Opéra muet, éditions Maren Sell, 1989
  • Nuit d’Ambre, éditions Gallimard, 1986
  • Le Livre des nuits, éditions Gallimard, 1984

Actualités

9782226322739g

À la table des hommes, éditions Albin Michel, sortie : janvier 2016
Sélectionné pour le Prix Cazes Brasserie Lipp 2016

Son obscure naissance au cœur d’une forêt en pleine guerre civile a fait de lui un enfant sauvage qui ne connaît rien des conduites humaines. S’il découvre peu à peu leur complexité, à commencer par celle du langage, il garde toujours en lui un lien intime et pénétrant avec la nature et l’espèce animale, dont une corneille qui l’accompagne depuis l’origine.
À la table des hommes tient autant du fabuleux que du réalisme le plus contemporain. Comme Magnus, c’est un roman hanté par la violence prédatrice des hommes, et illuminé par la présence bienveillante d’un être qui échappe à toute assignation, et de ce fait à toute soumission.

Source : albin-michel.fr

A participé à :

  • Lettres d'automne
  • Lettres d'automne 2015

Informations complémentaires

Programmation scolaire Lettres d’Automne 2015 : téléchargez la fiche de présentation de Sylvie Germain pour préparer votre rencontre.

Sylvie Germain fut l’invitée d’honneur du festival Lettres d’Automne 2009

Invitée Lettres d’automne 2010