Amina Saïd | Confluences

Écrivain

Crédit Photographique :
DR

Née d’un père tunisien et d’une mère française, Amina Saïd réside à Paris depuis 1979, mais retourne régulièrement se ressourcer dans son pays natal. Elle a commencé à écrire des poèmes dès l’enfance. Après ses études de langues et de littérature anglophone à la Sorbonne, elle enseigne à la faculté des lettres de Tunis pour ensuite s’orienter vers le journalisme et la traduction.

Elle a publié plusieurs recueils de poésie, des articles, notamment pour Jeune Afrique, et deux recueils de contes. Amina Saïd a reçu le prix Jean-Malrieu, décerné par la revue Sud en 1989, et le prix Charles-Vidrac de la Société des gens de lettres en 1994, ainsi que le prix international de poésie Antonio Viccaro (Marché de la poésie) en 2004. Elle a été par ailleurs membre du jury (poésie) pour le prix Max-Pol-Fouchet.
L’œuvre poétique d’Amina Saïd est essentiellement une quête ontologique, un voyage au long cours dont chaque recueil est une étape. Sa poésie s’imprègne de ses cultures, de ses voyages et son langage reste simple, échappant à toute classification.

Bibliographie

(Extrait)
Poésie
Clairvoyante dans la ville des aveugles. Dix-sept poèmes pour Cassandre, Ed. du Petit Véhicule, 2015
Le Corps noir su soleil, Ed. Rhubarbe, 2014 (sélection finale pour le Grand Prix de poésie pour l’ensemble de l’œuvre, Société des gens de lettres, session de printemps, 2014)
The Present Tense of the World: Poems 2000-2009, Traduction et préface de Marilyn Hacker, édition bilingue, Black Widow Press, Boston, 2011
Les Saisons d’Aden, Ed. Al Manar, 2011
L’Absence l’inachevé, Ed. La Différence, 2009
Tombeau pour sept frères, Ed. Al Manar, 2008
Au présent du monde, Ed. La Différence, 2006
L’horizon est toujours étranger, CD, Artalect, 2003
La Douleur des seuils, Ed. La Différence, 2002
De décembre à la mer, Ed. La Différence, 2001
Gisements de lumière, Ed. La Différence, 1998
Marcher sur la Terre, Ed. La Différence, 1994
L’Une et l’Autre Nuit, Ed. Le Dé bleu, 1993 (prix Charles Vildrac, Paris, 1994)
Nul Autre Lieu, Ed. Ecrits des forges, 1992
Feu d’oiseaux, Sud n° 84, Marseille, 1989 (Prix Jean Malrieu, Marseille, 1989)
Sables funambules, Ed. Arcantère/Ecrits des forges, 1988 ; Arenas Funambulas, traduction de Myriam Montoya, Fundacion Editorial El Perroy y La Rana, Ministerio de la Cultura, Caracas (Venezuela), 2006
Métamorphose de l’île et de la vague, Ed. Arcantère, 1985
Paysages, nuit friable, Ed. Barbare, 1980

Contes de Tunisie
Demi-Coq et compagnie (fables), Illustrations Ahmed Ben Dhiab. Ed. L’Harmattan, 1997
Le Secret (contes), Ed. Critérion, 1994

Traductions de l’anglais (Philippines) d’œuvres de F. Sionil José
Le Dieu volé, nouvelles, préface, coédition Critérion/Unesco, 1996 ; 2e édition, 2004
Viajero, le Chant de l’errant, roman, préface, Ed. Critérion, 1997 ; 2e édition, 2004

Cinq romans de la « saga de Rosales » :
José Samson, Ed. Fayard, 2007
Les Prétendants, Ed. Fayard, 2005
Mon frère, mon bourreau, Ed. Fayard, 2003
A l’ombre du balete, Ed. Fayard, 2002
Po-on, Ed. Fayard, 2001

Actualités

Chronique des matins hantés à paraître aux Éditions du Petit-Véhicule (Nantes)

A participé à :

  • Lettres d'automne
  • Lettres d'Automne 2016