Marie-Hélène Lafon | Confluences

Ecrivain

Crédit Photographique :
Jean-Luc Paillé

Professeur de Lettres (Français, latin et grec), Marie–Hélène Lafon a choisi d’enseigner dans un collège situé en Zone d’Education Prioritaire. Elle rédige son premier texte, une nouvelle, à l’âge de 34 ans. Elle est un écrivain en quête d’une écriture absolue, animée par une irrépressible envie d’écrire et libérée des contraintes inhérentes à sa condition sociale originelle.

Elle est l’auteur d’une dizaine de romans et nouvelles, encrés dans le réel d’un monde paysan qui n’en finit pas de disparaître. Ses héros sont reclus dans le silence et n’existent que par le geste, le corps. Elle appartient à cette famille d’auteurs pour laquelle l’écriture doit tendre à une épuration formelle, des auteurs qui ont le souci d’être toujours plus dense avec des moyens toujours plus simples. Si écrire est bien sûr l’expression d’un espace et d’un temps intérieur, la référence à Michon, Bergougnioux et Millet, loin d’être anodine, pose aussi sans vanité, une ambition, l’ambition de se placer dans l’histoire littéraire, de faire partie comme Arno Bertina l’a si justement formulé, d’une histoire collective qui est toujours mieux que la singularité.

Marie-Hélène Lafon prend également part aux projets les plus divers. En 2004, elle « comence à gratter quelque chose qui ressemblerait à de la poésie. » Dans l’ouvrage : My créature is wonderful, aux Editions Filigranes Trézélan, elle accompagne les photographies de Bernard Molins. En 2005, elle participe à la rédaction de Cantal, un guide touristique aux Editions Quelque part sur terre, en collaboration avec Fabienne Faurie et Benoit Parrêt.
Elle partage avec de nombreux auteurs et à plusieurs occasions, les pages du Journal Intime du Massif Central (Editions Bleu autour), comme en 2006 avec le numéro 9 de la série sur le thème de la « Folie ».
Enfin en 2009, elle choisit de préfacer Histoire de Tönle, de Mario Rigoni Stern dans la Collection irraisonnée de préfaces à des livres fétiches (Editions Intervalles).

Bibliographie

 

Nouvelles/Romans
Le soir du chien, Buchet Chastel, 2001 – prix Renaudot des lycéens
Liturgie, Buchet Chastel, 2002 – Prix Renaissance de la Nouvelle
Sur la photo, Buchet Chastel, 2003
Mo, Buchet Chastel, 2005
Organes, Buchet Chastel 2006
La maison Santoire, Le bleu autour, 2007
Les derniers indiens, Buchet Chastel, 2008
L’annonce, Buchet Chastel, 2009 – Prix Page des libraires et Prix Paroles d’encre

Livres photographiques
Rédaction des textes de :
Ma créature is wonderful de Bernard Molins, Filigranes éditions, 2004
Cantal de Pierre Soissons, Quelque part sur terre, 2005
L’air du temps de Béatrice Ropers, Husson, 2007

Collaboration au comité de rédaction : Revue Journal Intime du Massif Central numéros 5, 7 et 9.

Actualités

WebHistoires_MH_Lafon
« Nouvelle ou roman, roman ou nouvelle, parfois on ne sait pas, je ne sais pas ce que je vais faire, où ça va aller ; je suis une piste qui s’enfonce dans le maquis textuel, j’y vais, j’avance, et ensuite ça devient quelque chose que je n’attendais pas, ça devient autre chose, ça se fait en se faisant, ça se fait autrement, ça tourne et ça bifurque, ça se retourne. »

Histoires rassemble en un seul volume les nouvelles écrites par Marie-Hélène Lafon. Celles qui ont été publiées chez Buchet/Chastel. Et d’autres.

Informations complémentaires

Invitée Lettres d’Automne 2012