Zedrine

Slameur

Crédit Photographique :
DR

Zedrine est auteur compositeur interprète. Il écrit pour mettre en voix et en musique ses textes sur scène et sur disque, seul ou au sein de collectifs, mais aussi pour mettre en forme des livres.

C’est après un court mais intense passage dans le secteur du travail social – qui l’a mené des banlieues anglaises à la médina d’Essaouira, en passant par diverses structures françaises – que cet amoureux des mots et des rencontres choisit le chemin de la création et de la scène. Il s’agira, dans ce cas comme dans son premier métier, de se confronter à l’autre, de voir une richesse dans ces relations où l’on donne autant que l’on reçoit.

Le mouvement slam naissant du début des années 2000 est la première occasion de confronter ses textes à la scène et de trouver dans le partage collectif un moteur supplémentaire à l’écriture. Cela donnera lieu rapidement à la création du groupe Enterré sous X (2006-2015) et au choix de son nom de plume : Zedrine. De ces premiers pas jusqu’à aujourd’hui, l’envie reste d’expérimenter en écriture, de chercher de nouvelles formes, de créer en résonance avec des situations, des lieux, des personnes, des musiques.

La rencontre restera ainsi toujours au coeur du parcours, avec l’organisation et la participation à la Rencontre Nationale Slam en 2007 ou au festival Nuits du slam de 2009 à 2016. Les collaborations se multiplient, sous des formes très diverses : créations collectives pour les Nuits du slam, direction artistique d’un projet autour de l’œuvre de Nino Ferrer (Nino et nous, 2013-2015), participation au spectacle inter-disciplinaire Dervish TanDances (2018), mêlant poésie, danse dervish, chants traditionnels et musique électronique et, bien sûr, les différents groupes de musique en tant qu’auteur interprète (Enterré sous X, Dum Spiro, Zedrine Duo et Trio, Tanidual & Zedrine) et musicien (Incendié Volontaire). Avec tous ces projets, l’artiste se fait voyageur, portant les différents répertoires sur les scènes de tout le territoire national et hybridant toujours plus les formes musicales au fil des collaborations.

On retrouve des titres enregistrés par Zedrine sur les compilations Slam d’Oc (Tactikollectif – 2009) et Boire (hommage à Miossec – 2018).
De manière plus indépendante, il poursuit sa démarche d’écriture, avec un travail de fond pour un premier album long format sous son nom (en collaboration avec d’autres compositeurs, instrumentistes et auteurs interprètes) et un recueil de poésie en préparation avec l’éditeur Vox Scriba.