Béatrice Commengé | Confluences

Autrice, traductrice, critique

Béatrice Commengé autrice invitée du festival Lettres d'Automne 2020 - Montauban
Crédit Photographique :
Béatrice Commengé @ DR
Béatrice Commengé est écrivaine, traductrice et critique.
Ses livres l’ont amenée à suivre  de grands personnages de la littérature dans leurs flâneries à travers les lieux qu’ils parcourent pour mieux cerner leur parcours intellectuel : Nietzsche sur les chemins d’Engadine et d’Italie, Patrick Modiano à Paris, Lawrence Durell dans l’Himalaya… De sa plume soignée et minutieuse, elle traque la singularité des destins dans leur géographie autant que dans leur histoire.
Titulaire d’un doctorat sur Virginia Woolf, elle cultive son amour de la langue anglaise par la traduction des ouvrages de l’américaine Anaïs Nin.
Inspirée par ses nombreux voyages, elle a collaboré avec le magazine Grands Reportages et avec plusieurs revues littéraires : L’Infini, Les moments littéraires, Les Cahiers de l’Herne, L’Atelier du Roman, la Revue des ressources…
Née à Alger, elle a quitté son pays d’origine alors qu’elle était enfant, avant la révolution. En 2020, elle signe aux éditions Verdier Alger, rue des Bananiers, un roman dans lequel elle retrace l’histoire de sa famille sur quatre générations et entremêle sa mémoire d’enfance avec celle de l’Algérie française. Au plus près de l’esprit des lieux, elle parvient à donner un relief singulier au récit de cet épisode toujours si présent de notre passé.

Bibliographie

Extraits

Romans, récits, essais
Alger, rue des Bananiers, Verdier, coll. Jaune, 2020
Une vie de paysages, Verdier, coll. Jaune2016
Le Paris de Modiano, Alexandrines, 2015
La Danse de Nietzsche, Verdier, 2013
Flâneries anachroniques, Finitudes, 2012
L’occasion fugitive, Leo Scheer, 2010
Voyager vers des Noms Magnifiques, Finitude, 2009
En Face du Jardin. Six jours dans la vie de Rainer Maria Rilke, Flammarion, 2007
Et il ne pleut jamais, naturellement, Verdier, 2003
L’Homme Immobile, Gallimard, 1998
Alexandrines, La Table Ronde, 1995
Henry Miller, Ange, Clown, Voyou, Plon, 1991
Le Ciel du Voyageur, Gallimard, 1989
La Danse de Nietzsche, Gallimard, 1988, Verdier Poche, réed. 2013
La Nuit est en avance d’un Jour, Orban, 1985

Autres
Contributions aux revues L’Infini, L’Arc, Les Cahiers de l’Herne, Hors-Jeu, L’Atelier du roman, La Revue Littéraire, Les moments littéraires…
Contributions au magazine Grands Reportages
Dernier Automne à Turin, fiction radiophonique, France Culture, 2000

Prix littéraires
2020 : En lice pour le prix Wepler-Fondation La Poste pour Alger, rue des Bananiers > résultat le 2 novembre
2004 : Prix Cazes pour Et il ne pleut jamais, naturellement
1988 : Prix Max-Barthou de l’Académie Française pour La Danse de Nietzsche

Événéments à venir