Bernard Friot | Confluences

Auteur

Bernard Friot, auteur invité du festival Lettres d'Automne 2020 - Montauban
Crédit Photographique :
Bernard Friot © DR

Après avoir été longtemps enseignant de lettres et s’être particulièrement intéressé aux pratiques de lectures des enfants et adolescents, Bernard Friot a été pendant quatre ans responsable du Bureau du livre de jeunesse à Francfort.

Aujourd’hui, il se consacre à l’écriture et à la traduction française de livres pour la jeunesse (recueils d’histoires et de poèmes, albums illustrés et romans). Il a écrit plus d’une cinquantaine d’ouvrages destinés aux adolescents ou aux enfants et en a traduit tout autant de l’allemand et de l’italien.

Avant d’écrire pour les enfants, il a écrit avec eux. Étudiant avec beaucoup de finesse leur manière de raconter leurs histoires, de mélanger réalité et imaginaire, il a recueilli un grand nombre de récits qui ont, directement ou indirectement, inspiré ses textes. La liberté des enfants par rapport aux codes littéraires, leur créativité et, parfois, leur radicalité dans la peinture de leur univers l’étonnent toujours et l’incitent à inventer sans cesse de nouvelles formes d’écriture.

Travaillant avec des enfants en difficulté par rapport à la lecture, il a voulu leur « permettre d’être récompensés au bout d’une ou deux pages de l’effort que représente pour eux la lecture ». Résultat : une multitude d’Histoires pressées et d’Histoires minute, écrites pour « des lecteurs réticents en essayant de leur offrir le plus vite possible une émotion, un sourire, une surprise ».

Se considérant comme un écrivain public, il cherche à capter « l’imaginaire des enfants d’aujourd’hui » et à le transcrire dans ses textes. En les écoutant donner libre cours à leur plaisir de fabuler, il repère quels sont « les ressorts psychologiques qui font sens pour eux », et bâtit son texte sans perdre de vue ces principes de base : la lisibilité, la densité, la fluidité.

Il dit aussi « écrire à haute voix » se montre très sensible aux rythmes, aux sonorités, aux phrasés. Ce qui explique sans doute que ses textes, principalement la série des Histoires pressées, sont aussi souvent mis en scène par de nombreux artistes, troupes de théâtre professionnelles ou amateurs, voire adaptés pour des courts métrages.

Bernard Friot prend un malin plaisir à jouer avec les mots et c’est là sa marque de fabrique. Il est également très sensible à toutes les possibilités graphiques offertes par les livres et ne pense pas seulement au texte, mais également à toutes les ressources que le livre permet : jeux typographiques, illustrations…

Pour cet auteur, la littérature, tous ses genres et tous ses codes peuvent être accessibles à tous. L’une de ses volontés fortes est de donner à tous l’envie de lire mais surtout l’envie d’entrer en écriture grâce à des clefs pour comprendre les mécanismes de l’écriture et des outils pour ne plus être qu’un lecteur passif.

Bibliographie

Extraits

Histoires pressées, T.7 : à toi de jouer, ill. Martin Jarrie, Milan, 2020
Nouvelles histoires pressées, Milan, 2019
Encore des histoires pressées, Milan, 2019
Histoires pressées, Milan, 2019
Un été de gourmandise, d’amour et de vie, Milan, 2019
Des trous dans le vent : poèmes en promenade, ill. Aurélie Guillerey, Milan, 2019
Un été de poésie, d’amour et de vie, Milan, 2018
Super manuel pour (presque) tout savoir sur moi, Flammarion Jeunesse, 2018
Paroles de baskets et autres objets bavards, Milan, 2017
Promenade, ill. Jungho Lee, Milan, 2017
As-tu vu le kangourou roux qui mange des petits choux ?, ill. Magali Attiogbé, Larousse, 2017
Carnet du (presque) poète, ill. Hervé Juillet, La Martinière Jeunesse, 2017
Rien dire, Actes Sud Junior, 2017
Moi, je suis un cheval, ill. Gek Tessaro, La Joie de Lire, 2016
Poèmes à dire comme tu voudras, ill. Amélie Falière, Flammarion Jeunesse, 2016
Super manuel pour devenir un écrivain génial, Flammarion Jeunesse 2016
Poèmes à dire comme tu voudras, ill. Amélie Falière, Flammarion Jeunesse, 2016
C’est encore loin la vie ?, Seuil Jeunesse, 2015
J’aimerais te dire, La Martinière Jeunesse, 2015
La Bouche pleine : encore des poèmes pressés, Milan, 2015
J’aime/Je déteste le français, ill. Zelda Zonk, Milan, coll. Cadet, 2014
La Vie sexuelle des libellules, et autres poèmes, création graphique, ill. de Bruno Douin, Milan, coll. Macadam, 2011
Tous pressés, Milan, 2011
Les Invités, ill. Magali Le Huche, Glénat, 2011
La Fabrique à histoires, ill. Violaine Leroy, Milan, 2011
SOS Maîtresse en détresse, ill. Florence Langlois, Milan, coll. Cadet, 2012

Actualités

Des trous dans le vent : poèmes en promenade, ill. Aurélie Guillerey, Milan, 2019

36 poèmes inspirés de la vie quotidienne sont à découvrir dans ce beau recueil, qui se lit comme un journal intime. Un pêle-mêle de pensées, parfois cocasses et joyeuses, parfois mélancoliques et sombres, pour une véritable ode à la douceur de l’enfance.

Événéments à venir

Informations complémentaires

La Fabrique à Histoires de Bernard Friot