Camille de Toledo

Auteur

Portrait de Camille de Toledo par Mantovani-Gallimard
Crédit Photographique :
©Mantovani-Gallimard
Camille de Toledo est le nom de plume d’Alexis Mital. Il est essayiste et écrivain français mais aussi plasticien et vidéaste.
Docteur en littérature comparée, Camille de Toledo enseigne à l’Atelier des écritures contemporaines de l’Ecole nationale supérieure des arts visuels de La Cambre, à Bruxelles.
Sa thèse, Une histoire du vertige, traverse les œuvres de Cervantès, J. L. Borges, Claudio Magris, Édouard Glissant, William Faulkner, Fernando Pessoa et W. G. Sebald. Il est lauréat de la Villa Medicis (2004) et de la Fondation Jan Michalski pour l’écriture et la littérature (2019). En 2008,  il fonde la Société européenne des auteurs pour promouvoir « la traduction comme langue ».
En 2012, il part vivre à Berlin avec ses trois enfants après la mort de son frère, de sa mère et de son père puis publie Thésée, sa vie nouvelle(Verdier, 2020) un récit autobiographique, sublime roman du deuil et de la reconstruction.
Il écrit également pour l’opéra, La Chute de Fukuyama (2013) et pour le théâtre, Sur une îlesur la tragédie d’Utøya, ou le diptyque PRLMNTsur la chute de l’Union européenne.
Engagé pour une reconnaissance juridique des éléments de la nature, il coordonne le processus instituant des auditions pour un Parlement de Loire (2019-2020) avec le POLAU/pôle arts&urbanisme. En septembre 2021, un ouvrage est publié sur ce sujet, Le Fleuve qui voulait écrire (éditions Les liens qui libèrent) qui réunit des témoignage mis en récit  par Camille de Toledo.
Il est également l’auteur de deux romans graphiques mis en images par Alexander Pavlenko.
 

Bibliographie

(Extraits)

Le fantôme d’Odessa, ill. Alexander Pavlenko, Denoël graphic, 2021
Le Fleuve qui voulait écrire, ouvrage collectif, Les liens qui libèrent, 2021
Thésée, sa vie nouvelle,Verdier, 2020
PRLMNT, La chute de l’Union Européenne (#1) L’Inversion d’un monde (#2) mise en scène Christophe Bergon, production Théâtre de la Cité, 2019
Herzl. Une histoire européenne, ill. Alexander Pavlenko, Denoël Graphic, 2018
Le livre de la faim et de la soif, Gallimard, 2017
Les Potentiels du temps, Art & Politique, avec Aliocha Imhoff et Kantuta Quiros, Manuella éditions, 2016
Oublier, trahir, puis disparaître, Seuil, 2014
La Chute de Fukuyama, sur une musique de Grégoire Hetzel, créé en mars 2013 à Paris
L’Inquiétude d’être au monde, Verdier, 2012
Vies pøtentielles, micro-fictions, Seuil, 2011
Le Hêtre et le Bouleau. Essai sur la tristesse européenne, Seuil, 2009
Visiter le Flurkistan ou les illusions de la littérature monde, PUF, 2007
Vies et mort d’un terroriste américain, Verticales, 2007
Archimondain Jolipunk ; confessions d’un jeune homme à contretemps, Calmann-Lévy, 2002
L’Inversion de Hieronymus Bosch, Verticales, 2002

Événéments à venir