Didier Sandre | Confluences

Comédien

Pensionnaire de la Comédie-Française depuis le 1er novembre 2013, Didier Sandre y fait ses débuts dans La Visite de la vieille dame de Friedrich Dürrenmatt mise en scène par Christophe Lidon, puis il interprète Orgon dans Tartuffe de Molière monté par Galin Stoev et de Guiche dans Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostand monté par Denis Podalydès.

Enfant, il rêvait de devenir danseur ou musicien ; il finit par choisir le théâtre. Auprès de la Russe Tania Balachova, il se forme à la méthode Stanislavski avant de suivre des stages avec les metteurs en scène Jerzy Grotowski et Eugenio Barba. En 1968, Catherine Dasté l’engage dans sa compagnie théâtrale pour jeune public, La Pomme Verte. Il prend son envol grâce à un répertoire exigeant servi par des metteurs en scène de renom. Il joue sous la direction de Bernard Sobel dans Dom Juan de Molière, La Tempête de Shakespeare et Le Précepteur de Jakob Lenz, d’Antoine Vitez dans les quatre pièces de Molière présentées à Avignon puis au Festival d’automne à Paris, de Patrice Chéreau dans Peer Gynt d’Ibsen, Les Paravents de Genet et La Fausse Suivante de Marivaux.
Si Didier Sandre a contribué aux grandes heures du théâtre subventionné, il s’est également fait remarquer dans le théâtre privé. Ainsi, son interprétation de Lord Goring dans Un mari idéal d’Oscar Wilde, monté par Adrian Brine, est récompensée par un Molière en 1996. Et, en 2013, il reçoit le prix du Brigadier pour le rôle de Stefan Zweig qu’il tient dans Collaboration de Ronald Harwood aux côtés de Michel Aumont et de Christiane Cohendy.

Au cinéma, Didier Sandre a tourné avec Romain Goupil, Pascale Ferran, Éric Rohmer, Lucas Belvaux, Agnès Jaoui et Catherine Corsini. Il est à l’affiche de plusieurs téléfilms dont L’Allée du Roi et À la recherche du temps perdu réalisés par Nina Companeez.
Il travaille régulièrement avec des musiciens dans des programmes qui associent musique, littérature et poésie.

Didier Sandre est Chevalier de la Légion d’honneur, Chevalier dans l’ordre des Arts et des Lettres et Chevalier dans l’ordre national du Mérite.

Lors du festival Lettres d’Automne 2008, Didier Sandre a lu en scène des textes de Lydie Salvayre.

Actualités

Invité Lettres d’Automne 2008