Gaël Octavia - Confluences

Autrice, dramaturge, réalisatrice, peintre

Gaël Octavia invitée du festival Lettres d'Automne 2020 - Montauban
Crédit Photographique :
Gaël Octavia © Francesca Mantovani-Éditions Gallimard

Dramaturge, réalisatrice, peintre et aujourd’hui romancière, Gaël Octavia est la figure montante de la littérature martiniquaise. Son premier roman La fin de Mame Baby, mention spéciale du prix Wepler 2017, témoigne de sa maîtrise des dialogues et des histoires croisées. Dans un style imprégné d’écriture théâtrale, les voix de quatre femmes se mêlent pour raconter une histoire dont la vérité se cache derrière des points de vues contradictoires et des mémoires qui flanchent.
Gaël Octavia a écrit de nombreuses pièces de théâtre. Lues ou créées en France, aux États-Unis et dans les Caraïbes, elles sont marquées par la société martiniquaise dans laquelle elle a grandi, tout en questionnant des thématiques universelles telles que l’immigration, l’exclusion sociale, l’identité, la condition féminine.

« Pour moi, l’écriture était d’abord l’écriture romanesque. À partir du moment où j’ai su lire, j’ai eu envie d’écrire, donc j’écrivais des petites histoires dès l’enfance, et je pense que beaucoup d’enfants font cela. J’ai fait du théâtre en amateur à la fin du collège et surtout au lycée, avec une parenthèse en classes préparatoires, et puis à nouveau beaucoup en école d’ingénieur. On avait du temps, des locaux, des camarades : j’ai donc joué, j’ai fait de la mise en scène, j’ai fait de l’impro. J’ai beaucoup lu du théâtre à cette époque-là. Je n’ai pas eu de formation littéraire, mais comme j’aimais jouer, j’ai dû beaucoup en lire, depuis l’adolescence, et je pense que cela m’a structurée. »

Son prochain roman, La bonne histoire de Madeleine Démétrius, sortira le 10 octobre 2020 chez Gallimard.

Site de Gaël Octavia

Bibliographie

Extraits

Romans
La bonne histoire de Madeleine Démétrius, Gallimard, 2020
La fin de Mame Baby, Gallimard, 2017

Théâtre
Cette guerre que nous n’avons pas faite, Lansman, 2014
Congre et homard, Lansman, 2012
Le voyage, Rivarti, 2009, rééd. numérique Textes en Paroles, 2014
Séraphin, péri en mer, 2012 (pièce radiophonique – Guadeloupe Première)

Pièces inédites à la création et à la publication
Les vieilles
Une vie familiale
Moisson d’avril
Un procès équitable

Poésie
A capella des promises et des oubliées, Les filles de Balqis, 2017 (recueil de 37 poèmes et 10 dessins)
Blog de création libre De nos entraves, avec Simone Lagrand
« Le Chien de Varkala », revue l’Incertain, n°4, K.éditions, 2015
« Beau monde », revue l’Incertain, n°1, K.éditions, 2013
« Supplique de l’homme-étranger », poème écrit pour l’album Nayo’Konsept Pawol é Mizik, textes mis en musique et dits par le comédien Joël Jernidier, avec Dominique Bérose (piano), Joby Julienne (percussions), Jaklin Etienne (chant), Marc Jalet (basse), 2011
Poème mis en musique « Valè an ou » et préface de l’album Simé Lanmou du jazzman caribéen Thierry Fanfant, 2010

Nouvelles
La laie, nouvelle écrite pour L’Art en Chemin, 2017, en téléchargement gratuit sur le site de L’Art en Chemin
Un homme banal, nouvelle écrite pour L’Art en Chemin, 2016
Nez d’aigle, dents d’ivoire, parue dans le recueil Volcaniques : une anthologie du plaisir, dir. Léonora Miano, Mémoire d’Encrier, 2015
Au détour de nulle part, nouvelle écrite pour L’Art en Chemin, 2015
Sororité, parue sur le Billet des Auteurs de Théâtre
Deux petites Indiennes, parue dans la revue IntranQu’îllités, n°3, 2014
Kalashnikov bébé, parue dans le recueil Les animaux sauvages, Le Texte Vivant, 2013, en téléchargement gratuit sur le site du Texte Vivant ou sur iTunes

Scénario
Cocktail, court métrage écrit et réalisé par Gaël Octavia,  8’33, 2009
Vélib’, court métrage écrit et réalisé par Gaël Octavia, 6’08, 2008
La plus belle conquête de l’homme, court métrage écrit, réalisé et monté par Gaël Octavia, 6’46, 2007

Prix littéraires et distinctions
2017 : Prix Wepler (mention spéciale) pour La fin de Mame Baby
2013 : Prix du meilleur texte francophone du concours ETC Caraïbes/Beaumarchais pour Cette guerre que nous n’avons pas faite

Actualités

Couverture de "La bonne histoire de Madeleine Démétrius", écrit par Gaël Octavia, invitée du festival Lettres d'automne 2020 - MontaubanLa bonne histoire de Madeleine Démétrius, Gallimard, 2020

Événéments à venir