Hélène Gaudy | Confluences

Auteur

Crédit Photographique :
© Brigitte Blaquart

Plasticienne de formation, Hélène Gaudy explore le rapport texte/image et la manière dont les lieux influencent un récit. Après son premier roman, Vues sur la mer, qui figure dans la deuxième sélection du prix Médicis en 2006, elle s’investit dans plusieurs projets éditoriaux et entre dans le comité de rédaction de la revue Inculte. En 2009, elle est invitée en résidence à Tunis où elle suit, parallèlement à l’écriture d’une nouvelle, un programme de rencontres en milieu scolaire. Par la suite, elle effectue de nombreuses interventions auprès de divers publics. En septembre 2009, elle publie Si rien ne bouge aux éditions du Rouergue. Elle écrit également pour la jeunesse, et publie des livres d’art aux éditions Palette. Dans ses romans, elle met en place des lieux incertains, faits de souvenirs et de clichés détournés, qui nourrissent et influencent les personnages. Elle s’intéresse aux moments de basculement, aux infimes décalages, quand l’environnement et ceux qui l’habitent prennent une inquiétante étrangeté.

Bibliographie

(Extrait)

Grands lieux, Joca Seria, 2017
Une île, une forteresse, Inculte, 2015, Actes Sud Babel 2017
Lubin et Lou, tomes 1 à 6, Gallimard Jeunesse, 2015-2017
Mon tout petit pays, illustrations d’Anne Beauchard, Cambourakis, 2016
En plein dans la nuit, sur des photographies de Bertrand Desprez, Thierry Magnier, coll. Photoroman,
2011, coll. romans, 2016
Je veux enlever la nuit, illustrations de Simone Rea, Cambourakis, 2015
L’Espace manquant, dans Traces, sur des photographies de Lena Gudd, Tumuult, Berlin, 2015
America, sur des photographies d’Ayline Olukman, Mediapop, 2015
Plein hiver, Actes Sud, 2014
Si rien ne bouge ; Le Rouergue, coll. La Brune, 2009 / Actes Sud Babel, 2014
Quand j’étais Cagibi, illustrations d’Émilie Harel, Le Rouergue, coll. ZigZag, 2013
L’Art de l’ailleurs, Palette, 2013
Picasso, le magicien des formes, Palette, 2013
En plein dans la nuit, sur des photographies de Bertrand Desprez, Thierry Magnier, coll. Photoroman /2011, coll. romans, 2016
Matisse, l’éblouissement de la couleur ,Palette, 2011
Atrabile, Le Rouergue, coll. DoAdo, 2007
Vues sur la mer, Les Impressions nouvelles, 2006

Actualités

Dernières parutions :

Grands lieux, Joca Seria , 2017

« Sans doute chacun a ainsi, en soi, quelques lieux qui resteront des sources, des points de comparaison. Sans doute, quand ils changent ou disparaissent, découvre-t-on aussi, et brutalement parfois, que les pans de mémoire ne tombent pas avec eux, que les odeurs, on les retrouve dans d’autres nuits, et les lumières, et les formes, et le passage des heures. Mais ils restent quelque part, nets dans chacune de leurs métamorphoses. Et c’est peut-être ça, qu’on peut appeler grands lieux. »

 

 

 

Une île, une forteresse, Inculte éditions, 2016

« Rien de ce que j’avais imaginé n’est vrai. Sans la parole pourtant fragile, le lieu ne m’aurait rien dit de ce qui s’y est passé. »
Ancienne forteresse militaire devenue antichambre d’Auschwitz pendant la seconde guerre mondiale, faux « ghetto modèle » immortalisé dans un film de propagande nazie, Terezín est aujourd’hui un lieu de mémoire paradoxal, une ville dont chaque logement a été une prison.
En évoquant les destins de ceux qui y ont été enfermés, en recueillant les témoignages d’anciens déportés, d’habitants actuels, Hélène Gaudy enquête, arpente, creuse le rapport ambigu de cette ville à l’image et au mensonge. Elle dépeint par petites touches, avec une grande subtilité, le paysage et les sensations qui en émanent, mais aussi les strates historiques et les expériences humaines dont il est traversé. »

 

A participé à :

  • Lettres d'automne 2018

Informations complémentaires

Programmation scolaire Lettres d’Automne 2018 :
téléchargez la fiche de présentation d’Hélène Gaudy pour préparer votre rencontre.