Mamadou Aliou Diallo - Confluences

Auteur

Mamadou Aliou Diallo invité du festival Lettres d'Automne 2020 - Montauban
Crédit Photographique :
Mamadou Aliou Diallo © DR
Enfant, Mamadou Aliou Diallo quitte la Guinée, son pays natal, pour la Libye où travaille alors son père. Ses parents et lui y vivent plusieurs années avant que la guerre civile n’éclate, en 2014. Ses parents sont tués lors des bombardements du village d’Abou Salim, où sa famille avait élu domicile – Mamadou Aliou Diallo a alors 14 ans. Il travaille pendant deux ans en Libye par un homme qui l’exploite avant d’être forcé à traverser la Méditerranée dans un canot pneumatique. À son bord, plus d’une centaine de personnes embarquent pour l’Italie.
Arrivé en Italie, Mamadou Aliou Diallo quitte le centre d’accueil où il est hébergé pour rejoindre la France. Il traverse clandestinement les Alpes et vit difficilement son arrivée en France, en 2016 : il subit le racisme de certains, éprouve la dureté des foyers et des interrogatoires, se heurte aux difficultés administratives…
Lorsqu’il arrive dans le Vaucluse, il est pris en charge par le Réseau Éducation Sans Frontières. À Carpentras, il entre pour la première fois dans une école : au collège, il apprend à lire et à écrire le français puis débute une formation de plâtrier plaquiste.
C’est à Carpentras également qu’il rencontre une enseignante de français à la retraite, Nadia Goralski ; avec elle, Mamadou Aliou Diallo entreprend l’écriture de son histoire.

Bibliographie

Maintenant je vais raconter, avec Nadia Goralski, Actes Sud Junior, 2019

Événéments à venir

  • Lettres d'automne 2020