Brice Matthieussent | Confluences

Auteur

Crédit Photographique :
DR

Diplômé de l’École nationale supérieure des mines de Paris en 1973, Brice Matthieussent devient ensuite docteur en philosophie en 1977. Depuis la fin des années 1970, il se consacre à la traduction en français de littérature anglo-saxonne, notamment américaine. Il a ainsi traduit de grands noms de la littérature contemporaine tels que Charles Bukowski, Annie Dillard, John Fante, Paul Bowles, Jim Harrison, Bret Easton Ellis, Thomas McGuane, Robert McLiam Wilson et Richard Ford. Il obtient en 1986 le prix Maurice-Edgar Coindreau de traduction pour l’ensemble de ses traductions de l’année. En 2001, il est récompensé par le prix UNESCO-Françoise Gallimard pour Eureka Street de Robert McLiam Wilson. EN 2013, il reçoit le prix Jules Janin de l’Académie française, pour sa traduction de l’œuvre de Jim Harrison.
Depuis 1990, il est aussi directeur de la collection « Fictives » chez Christian Bourgois Éditeur, où il publie de la fiction essentiellement américaine.
En 1993, il réalise avec Georges Luneau un documentaire sur l’écrivain américain Jim Harrison : Entre chien et loup. Brice Matthieussent est en outre professeur d’esthétique à l’École supérieure des beaux-arts de Marseille. Il a aussi écrit de nombreux textes critiques et collabore à diverses revues, notamment Art press, Le Magazine littéraire, La Revue d’esthétique et Les Épisodes.

Bibliographie

(extrait)

Romans
Identités françaises, éd. Phébus, 2017
Luxuosa, éd. POL, 2015
Good Vibrations, éd. POL, 2014
Vengeance du traducteur, éd. POL, 2009 (prix du style 2010

Essais
Piotr Klemensiewicz : Nuance, éd. Archibooks, 2007
Custom made : Lionel Scoccimaro, éd. Centre d’arts plastiques de Saint-Fons, 2006
Tom tit dada : 24 images secondes, éd. La Pionnière, 2006
Mari-Mira : chronique d’un art plastique fait maison, éd. L’Oeil, 2006
Ping pong : Lucas Mancione, éd. Villa Saint-Clair, 2002
Comment c’est, à propos du travail de Christian Laudy, éd. Bik et Bok, 2002
Richard Monnier, 1992-1999 : pas à pas…, éd. La chaufferie, 1996
Jim Harrison de A à W, 1995 (réédité en 2007 sous le titre Jim Harrison de A à X)
Expositions : pour Walter Benjamin, éd. Fourbis, 1994
L’Ère du faux : art, sexe, politique, éd. Autrement, 1992

A participé à :

  • Lettres d'automne 2018