Jean Rolin | Confluences

Auteur

Crédit Photographique :
Hélène Bamberger

Jean Rolin a grandi en Afrique où son père est médecin militaire avant de poursuivre ses études à Paris au lycée Louis-le-Grand. Étudiant, il s’investit dans la tendance maoïste de mai 68, des années sur lesquelles il revient dans L’Organisation, pris Médicis 1996. Il devient journaliste, notamment pour Libération, Le Figaro, L’Événement du Jeudi et Géo pour lesquels il effectue surtout des reportages. Ligne de front, récit d’un reportage en Afrique Australe dans les pays qui se sont alliés pour lutter contre l’apartheid en Afrique du Sud lui vaut le prestigieux prix Albert Londres en 1988. Écrivain voyageur, il est l’auteur d’essais, de chroniques, de romans et de nouvelles, interrogeant les réalités sociales à travers le monde. Terminal Frigo, paru en 2005, en est sans doute l’exemple le plus flagrant, évoquant les chantiers de Saint-Nazaire où l’auteur milita pour la gauche prolétarienne. En 2006, il reçoit pour son livre L’Homme qui a vu l’ours le prix Ptolémée lors du 17e Festival international de géographie de Saint-Dié-des-Vosges. Un chien mort après lui en 2009 et Le ravissement de Britney Spears en 2011 publiés chez POL montrent son éclectisme. En 2013, il reçoit le prix de la langue française. L’œuvre de Jean Rolin, peinture d’une société où valeurs et solidarités se délitent, trouve un large écho, ainsi qu’en témoignent les nombreux prix littéraires qui la récompensent.

Bibliographie

Romans et récits
Le Traquet kurde, éd. POL, 2018 (prix Alexandre-Vialatte)
Peleliu, éd. POL, 2016
Savannah, éd. POL, 2015
Les Événements, éd. POL, 2015
Ormuz, éd. POL, 2013
L’Albatros est un chasseur solitaire, éd. Cent pages, 2011
Le Ravissement de Britney Spears, éd. POL, 2011
Un chien mort après lui, éd. POL, 2009
L’Explosion de la durite, éd. POL, 2007
Terminal Frigo, éd. POL, 2005
Chrétiens, éd. POL, 2003
La Clôture, éd. POL, 2001 (prix Jean Freustié)
Campagnes, éd. Gallimard, 2000 (prix Louis Guilloux)
Traverses, éd. Points, 1999
L’Organisation, éd. Gallimard, 1996 (prix Médicis)
Zones, éd. Gallimard, 1995
Joséphine, éd. Gallimard, 1994
Cyrille et Méthode, éd. Gallimard, 1994
La Frontière belge, éd. L’escampette, 1989
La Ligne de Front, éd. La table ronde, 1988 (prix Albert Londres et prix Valery Larbaud)
L’Avis des bêtes, éd. Bueb et Reumaux, 1984
L’Or du scaphandrier, éd. L’escampette, 1983
Journal de Gand aux Aléoutiennes, éd. La table ronde, 1982 (prix Roger Nimier)
Chemins d’eau, éd. Payot et rivages, 1980

Recueils d’articles et essais
Dinard : Essai d’autobiographie immobilière, photos de Kate Barry, éd. La table ronde, 2012
L’Aventure, photos d’Isabelle Gil, éd. La table ronde, 2011
L’Homme qui a vu l’ours, éd. POL, 2006
Dingos – Cherbourg-Est/Cherbourg Ouest, éd. Monum Patrimoine EDS DU, 2002
C’était juste cinq heures du soir, photos de Jean-Christian Bourcart, éd. Point du jour, 1998
Vu sur la mer, éd. La table ronde, 1986

A participé à :

  • Lettres d'automne 2018