Ryoko Sekiguchi

Poètesse, traductrice, écrivain

La poétesse et autrice Ryoko Sekiguchi par Hélène Bamberger
Crédit Photographique :
©Hélène Bamberger
Ryōko Sekiguchi naît à Tokyo et grandit au cœur du quartier animé de Shinjuku. Elle étudie le journalisme à l’Université Waseda. Contrainte de choisir une langue vivante, elle choisit le français par amour pour la cuisine française. Elle obtient son diplôme en 1993, et part étudier l’histoire de l’art à la Sorbonne. Elle poursuit ses études au Japon et obtient en 1996 un doctorat en littérature comparée et en études culturelles à l’université de Tokyo.
Écrivain et traductrice, elle publie ses livres en français et en japonais .
Ses traductions en japonais incluent des ouvrages de Jean Echenoz, Mathias Enard, Atiq Rahimi et Daniel Heller-Roazen. Et en français, elle a notamment traduit  des livres de Yôko Tawada et de Gôzô Yoshimasu, ainsi que de nombreux albums de manga.
 
Elle collabore  avec des institutions comme l’Institut national des langues et civilisations orientales et intervient régulièrement à l’occasion d’évènements portant sur la cuisine et la littérature. Elle a notamment publié Le Club des Gourmets et autres cuisines japonaises(P.O.L.), anthologie de la littérature japonaise portant sur la cuisine et réunissant dix auteurs, dont Jun’ichirô Tanizaki, Osamu Dazai et Kafu Nagai.
 

Bibliographie

(Extraits)

961 heures à Beyrouth (et 321 plats qui les accompagnent), P.O.L., 2021
Sentir, JBE Books, 2021
Le curry japonais. Dix façons de le préparer, Les Éditions de l’Épure, 2020
Le Voyageur affamé. Le Japon à Paris, Menu fretin, 2019
Nagori, la nostalgie de la saison qui s’en va, P.O.L, 2018.
Fade, Les ateliers d’Argol, coll. Paradoxes, 2016.
La Voix sombre, P.O.L, 2015.
Le Club des gourmets et autres cuisines japonaises, P.O.L, 2013.
Manger fantôme, Argol, coll. Vivres, 2012.
L’Astringent, éditions Argol, coll. Vivres, 2012.
Ce n’est pas un hasard, Chronique japonaise, P.O.L., 2011.
Adagio ma non troppo, Le Bleu du ciel, 2007.
Héliotropes, P.O.L, 2005.
Deux marchés, de nouveau, P.O.L, 2005.
Le monde est rond, avec Suzanne Doppelt et Marc Charpin, Créaphis, 2004.
Calque, P.O.L, 2001.
Cassiopée Péca, cipM, 2001.
Hakkouseï S´Diapositive, Tokio, 2000
[Com]position, Tokio, 1996
Cassiopée Péca, 1993

Événéments à venir