Chargement Évènements
Du 20 septembre au 23 octobre 2021
Lieu : Eurythmie, Théâtre Olympe de Gouges, La Mémo et La petite comédie
Présentation des artistes :
Entrée libre
Public : Tout public

[Résidence] Exposition

Affichage poétique

Création originale de La Grande Mag d’après un poème de Jean d’Amérique, lauréat de la résidence d’écriture,
et créations réalisées par les habitants lors d’ateliers artistiques. 

L’échappée
Création originale de La Grande Mag d’après un poème de Jean d’Amérique
La résidence d’écriture de Jean d’Amérique est jalonnée de rencontres, y compris avec d’autres artistes.
Parmi eux, La grande Mag, dont les collages poétiques ou décalés jalonnent la ville aux endroits les plus inattendus. Très touchée par les écrits de Jean d’Amérique, ébranlée par son langage, son histoire, son parcours, elle a choisi quelques vers du  recueil de poèmes Nul chemin dans la peau que saignante étreinte (Cheyne éditeur) pour nous proposer une création originale.
« Le lieu de la résidence — les salles de spectacles de Montauban — et son thème — Entre cour et jardin : itinérances — m’ont beaucoup guidée dans le choix des matériaux à utiliser. Je me suis servie d’une affiche de concert récupérée dans la rue, d’éléments d’affiches de spectacles du théâtre Olympe de Gouges, d’exposition de photographies.
Itinérances dans le temps, en me servant d’images passées, en collant dans le présent et permettant une lecture dans le futur.
Itinérances aussi dans l’espace, entre l’accumulation d’images collectées çà et là, le travail intime au creux de l’atelier et la mise en exposition aux yeux de tous. »
Objectif poèmes, l’affichage
Créations réalisées par les habitants lors d’ateliers artistiques menées tour à tour par Jean d’Amérique et La Grande Mag.
En collaboration avec le Centre social La comète et les associations des quartiers Politique de la Ville de Montauban : l’ADIAD, l’AMISS, Montauban services et Le pont des savoirs.
Adultes et enfants se sont prêtés au jeu de la création poétique et plastique.
Dans un premier temps, guidés par Jean d’Amérique, ils ont écrit de courts poèmes issus de leur imagination ou composés en « recyclant » les programmes de la saison dernière des salles de spectacle de Montauban. Avec La grande Mag, ils ont découpé puis mis en images et en couleurs leurs textes pour créer de superbes affiches poétiques qui seront offertes aux yeux des passants sur la coulée verte, en cœur de ville ou encore à la Mémo.

La résidence d’écriture « Entre cour et jardin : itinérances » est un projet initié sous l’impulsion de la DRAC Occitanie et la Ville de Montauban. Mis en œuvre par l’association Confluences et la Direction du Développement Culturel et du Patrimoine de la Ville (salles de spectacle et médiathèque Mémo). Soutenu financièrement par la Ville de Montauban, l’agglomération du Grand Montauban, l’Etat (DRAC et Politique de la ville) dans le cadre du contrat de ville.


Voir le rendez-vous du mercredi 22 septembre, Flâneries littéraires et jazzistiques
Voir le rendez-vous du samedi 23 octobre, Clôture de la résidence.

Informations complémentaires

Journal de la résidence