Archives des Les rendez-vous de Confluences - Confluences

Cercle de lecture : Maryse Condé

By | | No Comments

A l’occasion de la récente disparition de l’autrice Guadeloupéenne Maryse Condé, les membres du Cercle de lecture ont choisi de débattre autour de son œuvre et notamment de son autobiographie La vie sans fards parue en 2012 aux éditions JC Lattès. Dans ce récit bouleversant, Maryse Condé nous conte sa jeunesse, celle d’une femme passionnée, aimante, mère très jeune, une jeunesse marquée par l’Afrique : la Côte-d’Ivoire, la Guinée, le Ghana, où elle s’installe juste après les Indépendances. La naissance d’une femme et d’un écrivain.

Présentation du livre par l’autrice
Trop souvent les autobiographies deviennent des constructions de fantaisie. Il semble que l’être humain soit tellement désireux de se peindre une existence différente de celle qu’il a vécue, qu’il l’embellit, souvent malgré lui. Il faut donc considérer La Vie sans fards comme une tentative de parler vrai, de rejeter les mythes et les idéalisations flatteuses et faciles.
Voici peut-être le plus universel de mes livres. Il ne s’agit pas seulement d’une Guadeloupéenne tentant de découvrir son identité en Afrique ou de la naissance longue et douloureuse d’une vocation d’écrivain chez un être apparemment peu disposé à le devenir. Il s’agit d’abord et avant tout d’une femme aux prises avec les difficultés de la vie. Elle est confrontée à ce choix capital et toujours actuel : être mère ou exister pour soi seule.
Je pense que La Vie sans fards est surtout la réflexion d’un être humain cherchant à se réaliser pleinement. Mon premier roman s’intitulait En attendant le bonheur, ce livre affirme : il finit toujours par arriver.
Lire un extrait

Ouvert non seulement aux membres de Confluences mais à toutes celles et ceux qui le souhaitent, le Cercle de lecture de Confluences se réunit toutes les 4 à 6 semaines pour débattre autour d’un livre choisi par les participants.
Retrouvez les débats du Cercle de lecture de Confluences dans leur émission sur CFM Radio.

Programmation public scolaire 2024-2025

By | | No Comments

Tout au long de l’année, Confluences propose une programmation pour le public scolaire, de la maternelle à l’université. Par l’organisation de rencontres, lectures, spectacles, animations ou ateliers adaptés au jeune public, ces manifestations offrent une occasion privilégiée d’échanges et de découvertes artistiques. Pour l’année scolaire 2024-2025, ce programme s’articulera autour de trois projets :

FESTIVAL LETTRES D’AUTOMNE [ tous niveaux ] Pour sa 34e édition, du 18 novembre au 1er décembre 2024, le festival a choisi de mettre à l’honneur les auteurs Jakuta Alikavazovic et Sylvain Prudhomme
• Programme scolaire de Lettres d’automne bientôt en ligne

UNE ANNÉE DE VIVE VOIX [ collèges & lycées ] Ce propose d’aborder la littérature, les arts de la parole et l’oralité par le biais de la lecture à voix haute. Il se déroule sur l’ensemble de l’année scolaire : formation des enseignants, ateliers en classe, rencontre avec des auteurs, etc.
• Le programme d’une année de vive voix bientôt en ligne

PLAISIR DE LIRE [ collèges publics de Tarn-et-Garonne uniquement ] Intervention par Nathalie Vidal, comédienne
• Le programme de Plaisir de Lire

RÉUNION D’INFORMATION POUR LES ÉCOLES MATERNELLES ET PRIMAIRES Lundi 3 juin 2024 à 17h
RÉUNION D’INFORMATION POUR LES COLLÈGES ET LYCÉES Lundi 3 juin 2024 à 18h


Merci de confirmer votre présence auprès de Confluences : 05 63 63 57 62 / scolaire@confluences.org
Photo Philippe Colin (Lettres d’automne 2023)

Une Année de Vive Voix

By | | No Comments

Restitutions scolaires et publiques de l’édition 2023-2024

Projet porté par Confluences, Une année de vive voix propose aux élèves et enseignants une approche nouvelle et différente de la littérature par le biais de la lecture à voix haute. Plusieurs étapes jalonnent le projet tout au long de l’année scolaire : formation des enseignants, ateliers en classe animés par Nathalie Vidal et Anthony Le Foll (comédiens), rencontres avec Gilles Abier et  Thomas Scotto (auteurs), lectures en scène par des comédiens, restitutions scolaires et publiques…

Au cours de cette clôture en deux temps (restitutions scolaires et restitution publique), les 350 élèves de collèges et lycées qui ont participé à cette édition viendront lire en scène un texte de leur choix.

Mardi 21 mai (matin) à l’Espace des Augustins : Lectures en scène, devant la commission professionnelle et les autres élèves, des classes des  collèges Antonin Perbosc (Lafrançaise), Ingres (Montauban), Olympe de Gouges (Montauban) et Vercingétorix (Montech)
Restitution uniquement ouverte au public scolaire

Mardi 21 mai (après-midi) à l’Espace des Augustins : Lectures en scène, devant la commission professionnelle et les autres élèves,  des classes des lycées François Mitterrand (Moissac) et Toulouse-Lautrec (Albi), collèges Théodore Despeyrous (Beaumont de Lomagne) et Manuel Azaña (Montauban)
Restitution uniquement ouverte au public scolaire

Jeudi 23 mai (après-midi) à l’Espace des Augustins : Lectures en scène, devant la commission professionnelle et les autres élèves,  des classes des lycées de la Nouvelle chance (Montauban), Pierre Bourdieu (Fronton), Olympe de Gouges (Montech) et Jean Baylet (Valence d’Agen).
Restitution uniquement ouverte au public scolaire

Jeudi 23 mai, de 18h à 19h30 à l’Hôtel du département de Tarn-et-Garonne : Point d’orgue de cette grande aventure littéraire et humaine, la soirée de clôture verra chaque classe proposer au public un extrait de lecture à voix haute de leur choix.
Gratuit sur réservation (places limitées) auprès de Confluences : 05 63 63 57 62 / reservation@confluences.org

Une année de vive voix, est une action proposée par l’association Confluences avec le soutien du Conseil Départemental de Tarn-et-Garonne, de la Région Occitanie, de la DRAC Occitanie et du Rectorat de l’Académie de Toulouse et la Fondation de crédit Mutuel pour la lecture

 

 

Jeudi poésie : Cécile A. Holdban

By | | No Comments

Cette fois-ci, il sera question d’échanger autour de l’autrice Cécile A. Holdban.

Cécile A. Holdban est née en Allemage à Stuttgart. Hongroise d’origine, elle vit à Paris. Poète, peintre, traductrice (du hongrois et de l’anglais), elle est coéditrice de la revue Ce qui reste. Elle aime relier poésie et peinture en réalisant des livres d’artistes avec différents poètes et plasticiens. Ses peintures, objets et livres peints prennent souvent forme à partir d’éléments naturels du vivant, papier, bois, pierre, matières végétales, organiques. En janvier 2024 a paru Premières à éclairer la nuit aux éditions Arléa.

Ses dernières publications en poésie :
Poèmes d’après suivi de La Route de sel (Arfuyen, Prix Yvan Goll, Prix Calliope du Cénacle européen),
L’Été (Al Manar),
Toucher terre (Arfuyen),
Pierres et berceaux (Potentille)

Jeudi poésie est un nouveau rendez-vous littéraire à La petite comédie animé  par Marie-Claude Astoul et Sylvie Crouzat, membres de l’association Confluences. Lors de cette heure il s’agit de lire et d’échanger autour de la poésie contemporaine et d’en souligner à la fois sa diversité et sa vivacité. Un rendez-vous ouvert à tous : fervents lecteurs de poésie, novices ou curieux ! Venez si vous le souhaitez avec des lectures à partager.

Songes de la terre

By | | No Comments

Exposition dans le cadre du « Festival de la sculpture de Montauban » à La petite comédie
Exposition ouverte du 10 au 23 juin tous les jours de 14h à 18h ; les week-end de 15h à 18h

Dans le prolongement du Festival de la sculpture de 2022 « Origine(s)-Horizon », et de 2023 « Forme(s) du Vivant », le festival de la sculpture de Montauban propose, avant de clôturer ce cycle, d’explorer la poésie à travers les rêves enfouis, faisant appel aux songes oubliés d’une terre qui vibre de textures, d’expressions, d’êtres vivants ou de matières sous la thématique « Songes de la Terre ».
Explorer les endroits où la nature se ressent, rencontrer la vie, tendre… Car un songe console, soulage, repose ou appaise et nous permet de voyager ailleurs dans nos pensées. Songe d’une mélancolie où l’espoir, si petit, deviendrait grand…
De la figuration à l’abstraction, du minimalisme au réalisme et dans la diversité des matières, matériaux et orientations, nous voyagerons d’un univers à l’autre dans un ensemble pertinent de créations actuelles de notre région.

Plus de 60 sculpteurs professionnels et amateurs réunis sur 5 lieux d’exposition (hall du Conseil Départemental de Tarn-et-Garonne, Espace des Augustins, La Petite Comédie, La Maison du Crieur et l’Espace Bourdelle), plus de 250 œuvres exposées.

Exposants à La petite comédie : Didier Fournier, Carlo Eskandar Magnetti, Marie-Claire Hornain, Magali Taragonnet, Thierry Jamme et Mathilde Lloret
Vernissage et lecture le mercredi 12 juin à 18h30

 

Confluences présente une nouvelle lecture de Dire Lire

Café comédie : Heureux qui comme Ulysse…

By | | No Comments

Lecture musicale avec Dire Lire, les lecteurs amateurs de Confluences.
Compositions originales à l’accordéon de et par Alain Bernat.

Les 11 amis qui composent la troupe de Dire Lire rentrent d’un long voyage autour du monde.
Ils ont rapporté des livres de chacune de leurs étapes et ont dans leur tête des airs qui évoquent les parties du monde où ils ont bourlingué. De ces souvenirs de voyage émerge leur nouveau spectacle « Heureux qui comme Ulysse … ». Y sont convoqués des auteurs connus internationalement comme Borges, Erri De Luca, Salman Rushdie ou Garcia Marques et d’autres moins lus en France comme David Lodge, Tanizaki ou Fariba Hachtroudi.

Une représentation est également prévue le jeudi 6 juin

Confluences présente une nouvelle lecture de Dire Lire

Café comédie : Heureux qui comme Ulysse…

By | | No Comments

Lecture musicale avec Dire Lire, les lecteurs amateurs de Confluences.
Compositions originales à l’accordéon de et par Alain Bernat.

Les 11 amis qui composent la troupe de Dire Lire rentrent d’un long voyage autour du monde.
Ils ont rapporté des livres de chacune de leurs étapes et ont dans leur tête des airs qui évoquent les parties du monde où ils ont bourlingué. De ces souvenirs de voyage émerge leur nouveau spectacle « Heureux qui comme Ulysse … ». Y sont convoqués des auteurs connus internationalement comme Borges, Erri De Luca, Salman Rushdie ou Garcia Marques et d’autres moins lus en France comme David Lodge, Tanizaki ou Fariba Hachtroudi.

Une représentation est également prévue le vendredi 7 juin

Vies minuscules de Pierre Michon

Cercle de lecture : Pierre Michon

By | | No Comments

Les membres du Cercle de lecture ont choisi de débattre du premier roman de Pierre Michon Vies minuscules paru en 1984 chez Gallimard. Il déclarera plus tard que ce livre l’a sauvé : soit il devenait écrivain, soit il devenait clochard (sa situation financière devenait de plus en plus inquiétante). Vies minuscules a reçu le Prix France Culture.

Résumé de l’histoire par l’éditeur Gallimard
«Il a caressé des petits serpents très doux ; il parlait toujours. Le mégot brûlait son doigt ; il a pris sa dernière bouffée. Le premier soleil l’a frappé, il a chancelé, s’est retenu à des robes fauves, des poignées de menthe ; il s’est souvenu de chairs de femmes, de regards d’enfants, du délire des innocents : tout cela parlait dans le chant des oiseaux ; il est tombé à genoux dans la bouleversante signifiance du Verbe universel.
Il a relevé la tête, a remercié Quelqu’un, tout a pris sens, il est retombé mort.»
Lire un extrait

Ouvert non seulement aux membres de Confluences mais à toutes celles et ceux qui le souhaitent, le Cercle de lecture de Confluences se réunit toutes les 4 à 6 semaines pour débattre autour d’un livre choisi par les participants.
Retrouvez les débats du Cercle de lecture de Confluences dans leur émission sur CFM Radio.

 

Jeudi poésie : Jeanne Benameur

By | | No Comments

Un nouveau rendez-vous littéraire est proposé à La petite comédie par les membres de l’association Confluences. Il s’agira de lire et d’échanger autour de la poésie contemporaine et d’en souligner à la fois sa diversité et sa vivacité. Un rendez-vous ouvert à tous : fervents lecteurs de poésie, novices ou curieux ! Venez si vous le souhaitez avec des lectures à partager.

Cette fois-ci, il sera question de l’autrice Jeanne Benameur qui fut invitée d’honneur du festival Lettres d’automne en 2012.

 

Cercle de lecture de Confluences

Cercle de lecture : Sylvain Prudhomme

By | | No Comments

Pour ce rendez-vous, les membres du Cercle de lecture ont choisi de débattre à propos du roman de Sylvain Prudhomme Par les routes paru en 2019 chez Gallimard (collection L’arbalète). Sylvain Prudhomme a fait partie des invités de l’édition 2023 des Lettres d’automne.

Résumé de l’histoire par l’éditeur Gallimard
« J’ai retrouvé l’autostoppeur dans une petite ville du sud-est de la France, après des années sans penser à lui. Je l’ai retrouvé amoureux, installé, devenu père. Je me suis rappelé tout ce qui m’avait décidé, autrefois, à lui demander de sortir de ma vie. J’ai frappé à sa porte. J’ai rencontré Marie. » Avec Par les routes, Sylvain Prudhomme raconte la force de l’amitié et du désir, le vertige devant la multitude des existences possibles.
Lire un extrait

Ouvert non seulement aux membres de Confluences mais à toutes celles et ceux qui le souhaitent, le Cercle de lecture de Confluences se réunit toutes les 4 à 6 semaines pour débattre autour d’un livre choisi par les participants.
Retrouvez les débats du Cercle de lecture de Confluences dans leur émission sur CFM Radio.